Analyse énergétique – Mesure de la consommation – Calcul des fuites
Nouveautés » Detailansicht

Analyse énergétique – Mesure de la consommation – Calcul des fuites

Si l‘on parle de dépenses d‘exploitation pour installations pneumatiques, on sous-entend par-là les frais d‘énergie. Les frais d’électricité représentent en effet environ 70 à 80% des coûts totaux d’une installation pneumatique.

Bien que l’air comprimé compte parmi les formes d’énergie les plus onéreuses, les pertes d’énergie précisément dans ce domaine sont souvent énormes dans les usines.

La transparence est généralement totale dans toutes les usines en ce qui concerne la consommation de la plupart des autres énergies comme l’électricité, l’eau et les gaz. Les compteurs d’eau par exemple indiquent la consommation exacte. À la différence des fuites d’air comprimé, les fuites d’eau sont visibles et donc immédiatement décelées et réparées sans délai. En revanche, les fuites dans le réseau pneumatique passent souvent inaperçues, même en fin de semaine et en cas d’arrêt de la production.

Les frais générés pour la « fabrication d’air comprimé propre et sec » ne sont pas pris en compte dans ces considérations. Les sécheurs frigorifiques et les sécheurs à adsorption produisent de l’air sec tout en générant des frais d’exploitation considérables. Cet air est ensuite « gaspillé » à cause de fuites dans le système.

Préparer en 4 étapes les bases pour une gestion prospère de l’énergie dans votre entreprise.

Découvrez à quoi vos premiers pas pourraient ressembler. Plus tard vous pourrez aisément transférer ces étapes à d’autres secteurs de votre entreprise et optimiser votre entreprise au niveau énergétique et accroître son efficacité dans le but d’économiser de l’argent.

Étape 1: Contrôle de l’air comprimé et du coût de l’énergie

La première étape est d’installer des appareils de mesure précis pour l’air comprimé dans des endroits stratégiques afin d’obtenir des données de mesure fiables.

Étape 2: Localisation des fuites d’air comprimé et donc des pertes d’air comprimé

En second lieu, les fuites d’air comprimé et donc les pertes d’air comprimé doivent être localisées. Dans ce but les lignes d’air comprimé des postes les plus gros consommations sont incluses dans l’analyse de l’air comprimé. Premièrement, ces postes devront être déterminés. Ils devront être détaillés en tant que poste unique, comme par exemple des halls, des étages, des lignes de production ou même des machines seules. Une fois que la consommation d’air comprimé est déterminée pour chaque poste, il devient rapidement possible d’identifier les coûts générés par l’air comprimé. Les plus petites fuites ou pertes d’air comprimé peuvent aussi être détectées rapidement, même en cours de production, grâce aux détecteurs à ultrason modernes, comme par exemple notre détecteur de fuite LD400.

Étape 3: solutions de transfert

Quand vous avez reconnu et analysé le potentiel de sauvegarde de l’énergie de la ligne principale de l’installation à air comprimé grâce à l’enregistreur de données, vous pouvez transférer les résultats d’analyse de l’air comprimé à tout le système. Cette expérience aidera à sauver de l’énergie lors de la planification et de l’extension du système d’air comprimé. Ainsi, il sera soigneusement analysé s’il est économiquement avantageux de remplacer des lignes d’ai comprimé sous-dimensionnées par un nouveau réseau avec de plus grands diamètres internes. Une technologie de mesure vieillissante (par exemple la mesure d’orifices par la pression différentielle, Vortex, etc…) peut provoquer une diminution du diamètre interne des tuyaux d’air comprimé et doit être remplacée par des appareils de mesures modernes ne réduisant pas le diamètre des tuyaux.

Les clapets de retenue qui ne se referment pas correctement pourront être remplacés. Les raccordements qui ne ferment plus pourront aussi être remplacés par des nouveaux, et cela ne sont que des exemples. Exploitez les informations des étapes 1 à 3 et travaillez en continu et soigneusement sur des solutions pour votre système complet d’air comprimé. Un système optimisé d’air comprimé est source d’une économie d’argent, un point important si l’on tient compte du prix à la hausse de l’énergie. L’utilisation de l’enregistreur à écran comme par exemple le DS 500 vous épaulera dans la réalisation de ces objectifs.

Étape 4: Contrôle des optimisations

Gardez un oeil sur votre système d’air comprimé. Après les étapes 1 à 3 de l’analyse de l’air comprimé, de l’enregistrement de la consommation d’air comprimé et des coûts de l’énergie, de la localisation des fuites d’air comprimé et des pertes d’air comprimé, du transfert des solutions à tout le système d’air comprimé, l’analyse d’air comprimé pourra être poursuivie en tant que tâche permanente grâce à l’étape 4 la plus importante. Dans ce but, une personne responsable pourra déterminer dans chaque département qui prend soin du thème de l’énergie sauvée dans les lignes d’air comprimé.

Une analyse unique de l’air comprimé ne serait pas suffisante pour sauver de l’énergie. Grâce à l’enregistreur intelligent de données, les modifications de débit, les fuites et les pertes d’air comprimé peuvent être reconnus de façon fiable.

CS Instruments GmbH vous assistera dans ce cas avec des solutions personnalisées.

Request FR

Demande

4, rue du docteur Heulin
75017 Paris
FRANCE
T : 01 86 95 87 60
F : 01 85 08 15 96
E: info@cs-instruments.fr